Née à Naples, Clelia découvre très tôt sa passion pour la musique. Du piano à la direction d’orchestre, elle allie à présent les deux avec naturel et évidence.

Clavier de piano joué par Clelia Cafiero

Pianiste

Elle fera ses études aux conservatoires de Naples et de Milan ainsi qu’au Mozarteum de Salzburg. Lorsqu’elle gagne le prix « Assami, women in music for life » (young section), sa carrière de pianiste soliste et chambriste la conduit à se produire dans les plus grandes salles du monde comme la Royal Albert Hall à Londres, le Concertgebouw à Amsterdam, la Philharmonie de Paris, le Carnegie Hall de NY, l’Auditorium de Madrid, le Lac de Lugano ainsi que des tournées au Japon, en Chine et au Canada.

Elle sera de 2013 à 2019, pianiste dans l’Orchestre Philharmonique et de l’Opéra  du Théâtre de la Scala.

Parallèlement, elle obtiendra un master de Philosophie à l’Université Federico II de Naples. 

Cheffe d'orchestre

Clelia commença comme cheffe associée pour la production du Requiem de Verdi avec la Martinu Philarmonic Orchestra à Prague (Rep. Tchèque) et dirigea l’ensemble des « Cameristi della Scala » en Italie ainsi qu’à l’occasion de tournée en Chine. 

Parallèlement, elle fut l’assistante de A. Pappano au Royal Opera House (UK) pour  la production de Manon Lescaut. La Gulbelkian Orchestra (Portugal) la verra également diriger Madama Butterfly enregistré par Pentatone Records aux côtés de L.Foster en 2019

De 2019 à 2021, Clelia Cafiero est nommée chef d’orchestre associée à l’Opéra de Marseille (France), remarquée par Lawrence Foster, directeur musical.

Partition ouverte avec baguette de cheffe d'orchestre